Bienvenue à toi sorcier ou moldu ! Notre histoire débute en 1980, juste après la naissance du jeune Harry Potter. Peter Pettigrew a été arrêté, ainsi il ne vendra jamais les Potter à Voldemort. Nous sommes un forum immersif et évolutif où les joueurs ont un réel rôle dans l’avancement des intrigues.Afin de vous aider à mieux cerner le forum, nous vous avons concoctés un petit guide pour vous orienter sur le forum. L’équipe vous souhaite un bon séjour sur le forum.
Les Liens importants

Merci à tous pour votre soutien sur le forum. Vous pouvez continuer à nous aider en nous laissant un petit mot gentil sur nos publicités de Bazzart et de PRD. Le forum est la propriété du staff et celui-ci est optimisé pour Google Chrome.
Nos Top-sites : #1 #2 #3

Demande de Rp

La Loterie Rp

Les Quêtes

Event Rp

Event Hors-Rp



We're going to have a Wedding [ft Poppy]
un Mangemort
a rédigé We're going to have a Wedding [ft Poppy]
avatar
Date d'inscription : 11/02/2018
Cursus/Métier : Mangemort infiltré au ministère
Localisation : Londres
Je suis un Mangemort
http://half-blood-rp.forumactif.org/t2518-les-epines-acerees-de-la-rose-evan-rosier http://half-blood-rp.forumactif.org/t2526-evan-peu-de-vrais-proches-mais-quelques-privilegies#36568
écrit le 11.03.18 10:54
We're going to have a Wedding
Ft. Poppy Macmillan


La nouvelle était tombée comme un couperet. La veille au soir, Rosier Sr, mon paternel m'avait convoqué dans son bureau, la mine grave. Cela ne présageait rien de bon. Peut-être une mauvaise nouvelle, peut-être un drame, une perte dans nos troupes. Personne que je ne connaissais, j'espérais. Son regard sombre ne laissait rien transparaitre, il restait de marbre. Je me préparais intérieurement au pire tout en m'asseyant face à lui.

Ce fut pire que ce que j'imaginais. Rien au monde aurait pu me préparer à ça, à cette ignominie, cette trahison. Ma peau m'est pas naturellement très colorée, mais je me senti pâlir. La mort je pouvais l'entendre, mais ça non, je n'étais pas prêt.

- UN MARIAGE ?! m’exclamai-je, la voix défaillante.

- Oui, un mariage. reprit mon père, de son ton le plus calme possible. Il est grand temps Evan. Tu as assez fait trainer les choses. Il est temps que la famille Rosier ait un hériter. Regarde donc ta cousine, Narcissa, elle a eu un enfant. Nous ne te laissons plus le choix, fils. Tu rencontreras ta future épouse demain.

Il avait l'air calme mais tout en lui évoquait cette posture implacable qui le définissait. Cette fois, je ne m'en tirerais pas par une pirouette ou un beau discours. J'étais foutu. Je ne pouvais que le fixer, sans répondre par l'affirmative, ni par la négative. Je me contentais de rester planté là, stupéfait et horrifié. Le lendemain, je serai officiellement fiancé.

La soirée et la nuit auraient pu avancer lentement, comme lorsqu'on est sous le choc mais il n'en fut rien, bien au contraire. Le temps sembla accélérer sa course si bien que je me retrouvais assis le lendemain, à une table des 3 Balais, en moins de temps qu'il n'en faut pour le réaliser. Toujours hébété, je ne comprenais pas pourquoi mes parents aient choisi ce lieu de rendez vous précisément. Un pub du Pré-au-Lard ? C'était incongru. Y habitait-elle ? Y travaillait-elle ?

Mon cerveau tournait à plein régime depuis la veille, à essayer de deviner à quoi ma "promise" pouvait bien ressembler. Elle serait de sang pur, c'était certain, mais nous connaissions nous déjà ? Faisait-elle partie de ma famille élargie ? Toutes les familles de sang pur sont toutes plus ou moins liées par le sang, mais à quel point le serait-elle ? Serait-elle au moins... jolie ? Toutes ces réflexions me donnaient la migraine.

Tout en me massant les tempes, j'observais le pub se remplir d'étudiants enthousiastes. Une sortie à Pré-au-Lard sans doute. Mes parents n'allaient surement plus tarder, avec les siens sûrement aussi. Plus le temps passait, plus mon estomac se contractait. Pitié que cela finisse vite, c'était un supplice.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
une Poufsouffle
a rédigé Re: We're going to have a Wedding [ft Poppy]
avatar
Date d'inscription : 05/01/2018
Cursus/Métier : 7e année
Je suis une Poufsouffle
http://half-blood-rp.forumactif.org/t2405-poppy-est-dans-la-place http://half-blood-rp.forumactif.org/t2419-l-album-photo-de-poppy
écrit le 16.03.18 12:31
WE'RE GOING TO HAVE A WEDDING
Evan Rosier




Avec la rentrée qui a été mouvementé, je pensais avoir le droit à un petit moment de répit. Malheureusement pour moi, ce n’était qu’un rêve qui n’allait pas se réaliser tout de suite. Quand ma famille apprit que Regulus avait rompu nos fiançailles, tous étaient loin d’être heureux de la nouvelle. Ils ont voulu le contacter pour avoir une explication, mais chercher un mangemort est cavale n’était pas une bonne idée et mon grand-père la bien fait comprendre.

Toutefois, cette histoire de fiançailles était loin d’être terminé. Ma famille avait le bras long et il n’a pas fallu beaucoup de temps pour trouver un autre prétendant. La nouvelle m’a été annoncée par courrier, rien de très personnelle vraiment avec certaines informations. Il était de dix ans mon ainé et faisait partie d’une grande famille de sang pur. J’étais rempli de désespoir quand j’ai lu la lettre. Au moins, avec Regulus je le connaissais, mais là je suis fiancée à quelqu’un de beaucoup plus vieux que moi et que je ne connaissais pas. Enfin, de vu car apparemment sa famille était déjà passé à la maison quand j’étais plus jeune.

Avant même de finir la lettre, je prévoyais déjà de ne pas répondre et de faire la morte. Il était hors de question de les laisser faire. Encore une fois, ce n’était qu’un doux rêve, car une rencontre avait déjà été programmée pas plus tard que dans quelques jours et c’était mon grand-père qui viendrait me chercher avec les parents de mon promis. Autant, faire un scandale à mon père cela ne me dérangeait pas, mais à mon grand-père…ce n’était pas pensable pour moi, j’avais trop de respect pour lui.

Le fameux jour est arrivé très vite. Je traverse la cours du château afin d’aller vers le village. Mes grands-parents doivent m’attendre à l’entrée du village et je ne veux pas les faire attendre. Pour l’occasion, j’avais fait un effort vestimentaire pour ne pas faire honte à ma famille, même si le cœur n’y était pas. Sous ma cape, je portais une jupe haute bleu marine avec un chemisier blanc. Ma tenue faisait très adulte et j’avais mis peu de maquillage pour faire plus naturel. Mes cheveux flottaient librement au rythme du vent.

Le chemin m’a paru une éternité alors que je vois au loin mes grands-parents avec un homme et une femme plus jeune qu’eux. Mon cœur se serre, alors que la panique me gagne. Tout en avançant avec un sourire poli aux lèvres j’essaye de reprendre le contrôle sur moi-même. Je suis préfète en chef après tout, j’ai tenu tête à plus de professeur pour défendre un élève ou pire.

Une fois devant les quatre adultes qui me jugeaient du regard, j’incline la tête devant mes beaux-parents afin de les saluer.

- Enchantés Monsieur et Madame Rosier, je suis Poppy Macmillan

Mon sourire est un peu plus prononcé. Même si je suis loin d’être heureuse de ma présence parmi eux, je connaissais les bonnes manières parmi les gens de la « haute ».  Mes « beaux-parents » répondre avec élégance, ils ont l’air content ce qui me rassure un peu. Je me tourne vers mes grands-parents pour les embrasser. L’étreinte de mon grand-père est plus réconfortante que celle de ma grand-mère qui est comme d’habitude, froide et stricte.

Alors que les adultes parlent entre eux, ils avancent dans les rues du village. Je les suis sans broncher en me disant que le plus dure reste à faire. Je reconnais sans mal la direction que nous prenons. Les parents de mon fiancé entre en premier afin d’aller saluer leur fils qui est apparemment déjà arrivé. Je me retiens de regarder entre les épaules de mes grands-parents à quoi il ressemble. Mon grand-père s’avance vers eux, alors que ma grand se tourne vers moi afin de m’aider à enlever ma cape et me parle à voix basse.

- Tu n’as pas intérêt à faire de faux pas.

Son ton est glacial. J’aurais tellement voulu avoir une grand-mère douce et qui me fasse des gâteaux. Je hoche la tête silencieuse avant de la suivre restant derrière elle.

- Bonjour Evan, ravis de te rencontrer. J’ai entendu beaucoup parler de toi. Nous nous excusons, notre fils n’a pas pu être présent aujourd’hui à cause de son travail. Voici notre petite fille Poppy.

Mon grand-père se tourne vers moi et je m’avance lentement, un sourire aux lèvres. Il faut que je garde la tête haute et que je ne laisse pas la panique me gagner. C’est un peu d’artifice dans ma tête, mon cœur et mon corps tout entier.  Les regards sont braqué sur moi alors que je ne regarde que ce fameux Evan. J’ai envie de prendre les jambes à mon cou en hurlant « VOUS NE M’AUREZ JAMAIS ! ». A la place, je m’avance à côté de lui et m’incline doucement et parle d’une voix douce, sans aucune once de doute ou de tremblement.

- Ravi de te rencontrer Evan.


........................................
Ma couleur est crimson


Dernière édition par Poppy D. Macmillan le 21.03.18 18:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
un Mangemort
a rédigé Re: We're going to have a Wedding [ft Poppy]
avatar
Date d'inscription : 11/02/2018
Cursus/Métier : Mangemort infiltré au ministère
Localisation : Londres
Je suis un Mangemort
http://half-blood-rp.forumactif.org/t2518-les-epines-acerees-de-la-rose-evan-rosier http://half-blood-rp.forumactif.org/t2526-evan-peu-de-vrais-proches-mais-quelques-privilegies#36568
écrit le 19.03.18 21:57
We're going to have a Wedding
Ft. Poppy Macmillan


A chaque fois que la porte du pub s'ouvrait, ça me faisait l'effet d'un électrochoc. Je me redressais vivement, le dos droit comme un piquet, les poings serrés, avant de retomber sur le dossier du fauteuil où j'étais installé. J'étais bien trop stressé pour un "homme adulte responsable" comme le disais si bien père. Je n'avais qu'une envie, prendre mes jambes à mon cou et partir le plus loin d'ici. Le plus loin possible de ce traquenard organisé.

Je crois que ce qui m'effrayait le plus à ce moment précis, c'était que ma future fiancée me trouve à son goût et ne me lâche plus. Je voyais déjà la pimbêche surexcitée, sautillant sur place et me parlant d'une voix mielleuse en me disant qu'il fallait AB-SO-LU-MENT qu'elle me présente sa meilleure amie. Je pâlis toujours plus. Non sincèrement, j'allais me sentir mal avant qu'ils arrivent.

Ding ding.

La porte s'ouvre. Je me tends. Les voila. J'entends ma mère avec sa voix nasillarde qui propose à une femme un peu âgée et à son mari d'entrer se mettre au chaud avant de commander plusieurs boissons. Ils approchent. Je sens que je vais être malade.

Ma mère approche et me serre dans ses bras tout en me saluant d'un "Evan mon ange". Je me décompose. Mère, j'ai 25 ans, bon dieu ! Ma famille et celle de la fille sont massés autour de moi pour me saluer. Malgré ma mine presque aussi pâle que celle de mon maître, je tente de faire bonne figure et plaque un sourire assuré sur mon visage : j'ai des années d'expérience dans l'art de la tromperie et du mensonge. Travailler sous couverture au Ministère, ça paie toujours. Aussi, j'ai l'air particulièrement convainquant lorsque le grand père de la jeune fille s'approche de moi.

- Bonjour Evan, ravis de te rencontrer. J’ai entendu beaucoup parler de toi. Nous nous excusons, notre fils n’a pas pu être présent aujourd’hui à cause de son travail. Voici notre petite fille Poppy.

- Je vous en faites pas pour cela, monsieur Macmillan. répondis-je dans un sourire charmant. Je m’écœure encore.

Derrière eux, j'aperçois la silhouette de la dite Poppy qui se détache, élégante dans son ensemble bleu et blanc. Elle s'avance pour me saluer.

- Ravi de te rencontrer Evan.

Sa voix tout comme la mienne ne laisse présager qu'aucun malaise. Peut-être est-elle vraiment ravie comme ses paroles le laissent présager. D'un coup d’œil, je la détaille. Une partie de mes doutes se lève. Elle est jeune sans aucun doute : mais ce n'est pas contraire de sagesse, je peux m'en accommoder. Ses traits sont délicats : Ok, je l'avoue, elle est mignonne, je ne m'attendais pas à ça. Elle a une tenue impeccable : elle a belle allure. Intérieurement, je grimace. Reprends toi Evan, ils veulent te marier non de non. Malgré tout, ma voix est moins abrupte que ce que j'imaginais lorsque je lui réponds en m'inclinant légèrement :

- Tout le plaisir est pour moi, mademoiselle.

Quel gentleman... Je suis pitoyable.

Je me rassois, je fais bonne figure. L'illusion parfaite du jeune homme sûr de lui et arrogant, dans sa chemise blanche aux deux premiers boutons ouverts sous une veste superbement coupée. Elle donne un léger côté rebelle qui ne me déplait pas, même si je sens la foudre du regard de mon père. Intérieurement, je fulmine quand ma mère choisit ce moment pour lancer une bombe.

- Nous sommes si ravis de te rencontrer Poppy. Savoir que notre fils et toi êtes fiancés nous enchante ! Mais il me semble qu'il y a peu tu étais promise à mon neveu, Regulus Black, je me trompe ? Tu dois savoir qu'il est le cousin d'Evan non, Regulus doit t'avoir parlé de lui, ils sont si proches.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
une Poufsouffle
a rédigé Re: We're going to have a Wedding [ft Poppy]
avatar
Date d'inscription : 05/01/2018
Cursus/Métier : 7e année
Je suis une Poufsouffle
http://half-blood-rp.forumactif.org/t2405-poppy-est-dans-la-place http://half-blood-rp.forumactif.org/t2419-l-album-photo-de-poppy
écrit le 21.03.18 12:18
WE'RE GOING TO HAVE A WEDDING
Evan Rosier


Mon « fiancé » s’incline devant moi avec beaucoup de politesse. Il a l’ai sincère, mais il est peut-être tout comme moi, très on acteur. Alors qu’il s’installe sur sa chaise, mon grand-père me pousse gentiment pour me guider sur une chaise à côté du jeune homme pour que je m’installe à sa gauche. J’en profite alors pour le détailler un peu plus. J’avoue que je suis un peu désespérer de voir qu’il est, je dois bien l’avouer à mon gout. Cela aurait été plus simple qu’il soit blond platine se prenant pour musclor.

Un sourire ravi reste sur mon visage, je commence d’ailleurs à avoir mal aux joues à force de forcer. Mon grand-père s’installe à côté de moi et me tend une tasse de thé, alors que je croise le regard noir de ma grand-mère juste en face de moi. Ce regard veut tout dire « continue à te tenir correctement ».

La tasse de thé pivote entre mes mains afin de me réchauffer un peu alors qu’une bombe et lâché avant même qu’on est eu le temps de tous s’installer autour de la table. Regulus est le cousin d’Evan ? Je regarde un peu surprise les gens autour de moi et me sens d’un coup mal à l’aise. Ma famille a choisi le cousin de mon ex fiancé ? Cela fait vraiment, « tiens-toi là le plan B parce que le plan A qui était un meilleur choix il n’a pas fonctionné ».  J’ai l’impression d’être une profiteuse, alors que j’ai toujours été contre nos fiançailles. Evidemment, je ne peux pas le dire…peut être plus tard quand nous serons seul. Mais pourquoi je cherche à me justifier moi ? JE ne suis pas pour ses fiançailles non plus de base… Un sourire innocent sur le visage je regarde ma « belle mère ».

- Je ne savais pas que Regulus et Evan étaient cousin. Je n’ai eu que très peu d’échange avec lui ces dernières années. Je me suis beaucoup concentré sur mes études, nous n’avions pas d’atome crochu.

J’avais surtout envie de dire que lui et moi nous étions très amis avant cette histoire de fiançailles qui a fait que nous nous détestions jusqu’à il y a encore quelques temps. Mais il ne fallait pas que je dise cela et surtout que je ne dise pas « c’est de sa faute à lui » ou encore « comme vous ma famille ont rien à foutre de nos sentiments ». Je bois une gorgée du contenu de ma tasse espérant que ma réponse était correcte.

Mon grand-père se tourne vers Evan, afin de lancer un autre sujet de discussion et éviter que je me lance dans une défense vis-à-vis de la situation.

- Alors Evan, j’ai entendu dire que tu travaillais au ministère.

Mon corps se tourne vers lui, ma curiosité étant piqué. Même si le ministère surveille ma famille de près, il y a quand même des services qui m’attirent. Après, j’ai au fond de moi un espoir qu’il n’est pas de lien avec les affaires suspicieuse de ma famille.  C’est beau de rêver non ?

- Oh vraiment ? Tu es dans quel service ?

Les regards des adultes sont posés sur nous ce qui me rend un peu mal à l’aise. J’essaye de faire abstraction pour ne pas montrer de signe de nervosité et garder l’apparence de la parfaite fiancée qui est ravie d’être là.




........................................
Ma couleur est crimson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
a rédigé Re: We're going to have a Wedding [ft Poppy]
Je suis
écrit le
Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cholera Hits Dominican Republic Resort Hotel Casa De Campo
» 04. [Pension Preston] The Wedding Trap
» ❧ EVENT n°10 ♣ The Royal Wedding.
» wedding preparations and white dresses | ft. natasha
» Guest Book Wedding


Half-Blood :: Poudlard & ses environs :: Le Pré-au-Lard :: Les 3 Balais