Liens Importants :
Le Règlement
Les Groupes
Les Familles de Sang-Pur
Les Particularités Magiques
La Chronologie

Vivre à Poudlard :
Années, Cours et Matières
La Coupe des Quatre Maisons
Les Postes Importants

La Vie du Forum :
Les Annonces
Les Absences
Le Coin des Invités
Le Partenariat

Nous-Soutenir Ϟ Merci à tous pour votre soutien sur le forum. Vous pouvez continuer à nous aider en nous laissant un petit mot gentil sur nos publicités de Bazzart et de PRD.

Nos Top-sites : #1 #2 #3

Nos Top-partenaires :



L
e

P
o
r
t
o
l
o
i
n

Demande de Rp
La Loterie Rp
Le Système de Duel
Les Quêtes
Maj des Points
Mai 1980 - L’essor de Lord Voldemort
La puissance du seigneur des ténèbres n’a jamais été aussi importante. Celui que tout le monde nomme Lord Voldemort ne cesse d’étendre son influence à travers le monde sorcier. Ceux s’y opposant se font de plus en plus rares. Ces partisans, les Mangemorts, sillonnent les contrées afin d’éteindre les faibles étincelles de rébellion visant à renverser Celui-dont-on-ne-doit-prononcer-le-nom. De plus en plus de personnes sont portées disparues à travers toute l’Angleterre...La Suite ?
Malphas recherche un rp.
Poppy attend des réponses.



Un problème de dragon ! [Pv:Moira]




avatar
Date d'inscription : 03/01/2018
Cursus/Métier : Consultant pour le ministère de la justice / Ancien Auror
Localisation : Dans son appartement
Humeur : Changeante


Je suis le Fondateur et un Membre de l'Ordre du Phénix
http://half-blood-rp.forumactif.org/t2429-le-savoir-c-est-le-pouvoir http://half-blood-rp.forumactif.org/t2456-le-carnet-d-enquete-de-malphas

Un problème de dragon ! [Pv:Moira] écrit 10.02.18 17:51

Un problème de dragon !
attention ça brûle !

J’observais le ciel bleu qui accompagnait ce début de mois. Depuis quelques jours, les couloirs du ministère sont en effervescence en raison de l’attaque des mangemorts sur le Poudlard Express. On avait toujours douté que Voldemort aille jusqu’à s’en prendre à un symbole comme la rentrée des élèves à Poudlard. On sait maintenant qu’il ira jusqu’au bout et il n’est pas exclu qu’il vienne par attaquer directement l’école. Heureusement pour nous, il y a Dumbledore qui officie toujours à son poste et qui se dresse face aux forces du mal en voulant à l’école. C’est seulement par qu’il dirige l’ordre que j’ai accepté de la rejoindre. Dans d’autres circonstances avec un chef différent, j’aurai refusé sans le moindre doute. Après tout, quand je vois les autres sorciers il y en a pas mal qui ont du courage, mais qui ne sont pas les plus brillants que j’ai forcément pu voir.

J’avais personnellement fini ma paperasse demandée par Croupton, ce qui expliquait ma présence dans ce bureau et je restais là à observer le temps qui passe afin de me relaxer et de me perdre dans mes pensées. Je n’avais pas de missions actuellement et personne ne m’avait contacté pour les renseigner sur une situation particulière. Je n’avais concrètement rien à faire. La porte s’ouvrit d’un coup et je me retournai afin de voir qui pouvait troubler mon calme, mais déjà la porte s’était refermée, surement une erreur.
Je continuai ma méditation lorsqu’un petit oiseau en papier vint se poser sur mon bureau. C’était une note de service, surement Croupton qui voulait me voir par rapport à mes derniers rapports justement. Dépliant le papier, je vis que ce n’était pas l’écriture du directeur du ministère de la justice. C’était celui d’un sorcier que je connaissais bien. Le bonhomme s’occupait des créatures magiques, il requérait ma présence. Survolant le mémo, il semblait qu’ils avaient le problème avec des attaques de dragon inhabituelles. Il m’attendait dans son bureau afin de me briefer sur la mission. Je trouvai étrange qu’on me demande d’intervenir dans ce style d’histoire. Je n’y connais pas grand-chose sur les dragons même si ce sont des créatures que j’admire. Nous verrons bien sur place.

Me levant de mon siège, je me dirigeai vers les tortueux couloirs qui constituaient le ministère de la justice. Les sorciers affluaient dans tous les sens et je pus en voir plusieurs avec des menottes. Ils avaient dû faire de nouvelles prises. Cela expliquait toute l’animosité qu’il y avait depuis le début de la matinée. Frayant mon chemin, j’arrivai aux ascenseurs qui me mèneraient à bon port. Je m’engouffrai et je déclinais ma destination. Celui-ci partit dans un enchainement de mouvement, le temps passa et les arrêts se multiplièrent laissant à chaque fois entrer et sortir des flots de sorcier. Quelques minutes plus tard s’était à moi de sortir. Je repris ainsi ma course jusqu’au bureau de la personne adéquate. Frappant à la porte, je permis ensuite d’entrer. J’étais attendu. Je pris le soin de fermer la porte afin qu’on ne soit pas dérangé.

« Vous m’attendiez ? » Lançais-je sur un ton détendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Date d'inscription : 08/02/2018
Cursus/Métier : Employée de terrain au Département de contrôle et de régulation des créatures magiques.
Localisation : Sans doute dans la tannière d'un monstre fabuleux.
Humeur : Aventureuse.


Je suis une Membre du Ministère
http://half-blood-rp.forumactif.org/t2507-u-c-moira-macfusty-j-aimes-les-betes-petites-ou-grosses-surtout-les-grosses#36157

Re: Un problème de dragon ! [Pv:Moira] écrit 10.02.18 21:28

Un problème de Dragon !

Malphas & Moïra

Des Dragons, encore et toujours des dragons ! Je commençais à en avoir assez des dragons ! Non, mais à qui je pourrais faire croire ca ? Moi, une MacFusty, je ne pouvais pas en avoir assez des dragons. L’amour pour ces grosses bêtes écailleusses étaient autant dans mes gènes que la rousseur de mes cheveux ou le goût pour les whisky les plus forts. Depuis toute petite j’avais grandi avec les dragons et j’en avais – sans aucun doute possible – déjà vu bien plus de ces créatures dans ma vie que la grande majorité des sorciers. Bon j’avais vu aussi beaucoup plus de troll, mais ca c’était bien moins glorieux. Cela faisait sans doute de moins l’experte officieuse de la question draconique au département, une expertise dont je pouvais être fiere, même si cela ne m’empechait pas de devoir crapahuter derrière des monstres bien moins séduisant. Mais cette fois-ci, il s’agissait bien d’une histoire de dragon.

Enfin c’est ce que disait la petite note de service qui était venu se poser sur mon bureau entre une pile de livres et un tas de parchemin. Je la parcourus rapidement des yeux – découvrant qu’elle me commandait de rejoindre immédiatement le bureau de mon supérieur – avant de me lever d’un bon pour attraper mon chapeau de cow-boy que je coiffais. Puis, je quittais la petite pièce qui m’était dédiée, laissant derrière moi ma fée en train de dormir dans un bol en bois vide. Au pas de course, accompagné du bruit du talon de mes longues bottes de cuirs, je montais l’escalier tortueux qui menait jusqu’à l’étage du dessus où se trouvait le bureau de mon chef. Je dus encore traverser quelques couloirs sinueux, obscurs et humides – rappelant plus la tanière de quelques monstres magiques que les couloirs d’un ministère avant d’enfin arriver jusqu’à la porte qui venait tout juste de se refermer. Trois petites secondes Pluto et le battant de bois m’aurait écrasé le nez – que je trouvais fort jolies, ce serait dommage. Je remis un peu d’ordre dans ma tenue, pour donner un peu moins l’impression d’avoir été tiré de mon sommeil – pour la boue sur mes bottes par contre, je ne pouvais rien faire immédiatement. Mais bon, j’avais passé trois heures dans un champ proche de Londres à pourchasser un couple de Niffleur ce matin – puis je frappais avant d’entrer sans attendre l’autorisation.

Je fus surprise de voir que mon patron, un petit homme sec qui semblait risquer de s’envoler aux moindres coups de vent, en compagnie d’un autre sorcier plus mature que moi et qui ne faisait pas partie du service. Je ne connaissais certes pas chacun de mes collègues, mais il y avait quelques choses chez lui qui me disait clairement que chasser la bestiole magique ce n’était pas son boulot – peut-être l’odeur. Pas que nous autres sentions mauvais… encore que pour certains, mais ce n’était pas mon cas.

— Ah, miss MacFusty, nous n’attendions plus que vous, commença mon supérieur en se levant de sa chaise tout en faisant un mouvement de bras vers l’homme que je ne connaissais pas. Je vous présente monsieur Hopkins, l’un de nos aurors, tout du moins anciens aurors, les plus compétents.

Un auror, que faisait-il là ? Quel pouvait bien être la raison pour qu’un auror soit appelé pour chasser le dragon ? Au moins, je pouvais remercier le destin de ne pas avoir remis entre mes pattes Gideon, car s’il avait fallut que j’affronte un dragon avec lui, pas certain que je ne le pousse pas directement dans la gueule de l’animal. Souriant, je tendis la main à l’auror, alors que mon supérieur reprit la parole.

— Miss MacFusty est l’une de nos meilleures spécialistes en dragon, on ne peut pas en attendre moins d’une jeune femme venant du célèbre clan MacFusty.


Holala, pour me passer autant de pommade, l’affaire devait être grave...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Date d'inscription : 03/01/2018
Cursus/Métier : Consultant pour le ministère de la justice / Ancien Auror
Localisation : Dans son appartement
Humeur : Changeante


Je suis le Fondateur et un Membre de l'Ordre du Phénix
http://half-blood-rp.forumactif.org/t2429-le-savoir-c-est-le-pouvoir http://half-blood-rp.forumactif.org/t2456-le-carnet-d-enquete-de-malphas

Re: Un problème de dragon ! [Pv:Moira] écrit 11.02.18 14:46

Un problème de dragon !
attention ça brûle !

Rentrant dans le bureau, je fis face à la personne qui m’attendait. Aaron Kowalski, ce n’est pas un sorcier qui est devenu le dirigeant des affaires liées aux créatures magiques par hasard. Kowalski peut être un nom que vous ne connaissez pas, mais lorsque vous étudiez un petit peu l’histoire magique et surtout tout ce qui est en lien avec les mages noirs, vous tomberez sur un Kowalski. Ce n’est pas le plus connu, beaucoup feront référence à un joueur de Quidditch américain s’étant illustré durant de nombreuses années, mais ce n’était pas celui-là. Jacob Kowalski était un moldu ou un non-maj comme ils sont nommés aux états-unis. Il a empêché avec son ami Newt Scamander, sans le savoir, la réussite d’un plan de Grindelwald.  Il s’est ensuite marié à Queenie Goldstein, une sorcière. Aaron en est un descendant, j’ai fait mes recherches à une époque afin de savoir où j’allais mettre les pieds en arrivant au ministère. C’est aussi comme cela que j’ai eu mes premiers soupçons vis-à-vis de Lucius Malfoy, un sorcier au sang-pur qui doit surement servir Voldemort.

Tout cela pour dire que le bonhomme n’est pas n’importe qui. C’est une personne qui a de l’expérience et des connaissances et pour tout cela, il a mon respect. Je savais qu’il devait avoir mes raisons pour m’avoir fait demandé. Nous avons travaillé de rare fois ensemble, mais chaque fois nos opinions se retrouvaient. On est bien loin du côté radical de Croupton. Ne voyant que lui dans le bureau, je pris la parole.

« Que se passe-t-il ? Ce n’est pas dans votre habitude de faire appel à moi. »

« Le problème n’est pas là Hopkins, vous savez comme moi les temps actuels »

J’allais lui répondre quand la porte s’ouvrit de nouveau. Cela devait être la raison de ma venue. La personne qui rentrait était une jeune femme charmante et habillé dans un style très western à mon coup. Une personne qui correspondait parfaitement aux membres de ce département. J’étais bien différent avec mon jean’s, ma chemise et ma veste de costard. C’est surement mon côté très british qui détonnait. D’après ce que mes parents me disaient, mes ancêtres moldus avaient été des nobles. J’avais ainsi un peu considéré ce style vestimentaire que certains trouveront pompeux. Ce n’était pas cela que je recherchais, j’aimais juste être habillé ainsi.
Kowalski reprit la parole afin de faire les présentations. Une MacFusty, j’en connaissais une qui travaillait au département magique au niveau du magenmagot. Celle-ci devait faire partie de la même famille. D’après l’âge, une sœur était possible comme une cousine.
Suite à la présentation de Kowalski, je repris la parole.

« Il est important de préciser le fait que je sois un ex-auror. Il serait indélicat de me comparer aux sbires de Croupton. J’ai plus de raffinement et de jugement dans mes actions. Vous ne m’avez toujours pas expliqué la réelle raison de ma présence. » Interrogeai-je Kowalski.

« Justement l’arrivée de Mademoiselle MacFusty, va me permettre d’expliquer plus en détail ses raisons. Il y a quelques heures, des Magyars ont commencés à attaquer des villages moldus en France. Nous ne comprenons pas leur présence aussi loin de la Hongrie, mais nous devons agir au plus vite. »

« Le ministère de la magie française ne peut pas agir par lui-même ? »

« Ils nous ont demandé notre aide et surtout celle de Mme MacFusty dont la renommée est importante. »

Je comprenais la présence de la jeune femme, mais toujours pas la mienne.

« Et moi ? »

« Nous soupçonnions que ça ne soit pas un accident. »

Kowalski pense donc que des mangemorts ont fait le coup. Ils veulent utiliser les dragons comme une arme où juste tendre un piège. La situation a l’air bien plus délicate que prévu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Date d'inscription : 08/02/2018
Cursus/Métier : Employée de terrain au Département de contrôle et de régulation des créatures magiques.
Localisation : Sans doute dans la tannière d'un monstre fabuleux.
Humeur : Aventureuse.


Je suis une Membre du Ministère
http://half-blood-rp.forumactif.org/t2507-u-c-moira-macfusty-j-aimes-les-betes-petites-ou-grosses-surtout-les-grosses#36157

Re: Un problème de dragon ! [Pv:Moira] écrit 12.02.18 11:55

Un problème de Dragon !

Malphas & Moïra

À l’entendre, l’auror ou plutôt l’ex-auror ne portait pas dans son coeur notre ministre de la magie, cela pouvait sans doute expliquer pourquoi mon supérieur avait fait appel à lui. Il ne cachait pas vraiment ses divergences de vues avec la tête pensante du ministère. Ces querelles de points de vue politiques étaient sans doute monnaie courante chez ceux qui avaient du pouvoir et de l’influence. À mon petit niveau, les querelles entre les pontes du ministère ne me concernaient pas vraiment… ce qui ne m’empêchait pas d’avoir mon petit avis sur la question. Mais les nouvelles qu’annonça mon supérieur coupèrent court à mes réflexions politicardes.

— Des Magyars, en France !

Mon exclamation avait dû se faire entendre dans la moitié des couloirs du département, mais il y avait de quoi être étonnée. Les Magyars étaient connus – et à raison, ne croyez pas le contraire – comme étant les dragons les plus dangereux qui existaient et ce n’était rien de le dire. Savoir que certains pouvaient se trouver en liberté en France avait de quoi glacer le sang. Je n’osais imaginer les dégâts qu’ils pourraient faire que ce soit en vie humaine ou en matériaux. L’image de village en feu et de corps calcinés fleurit dans mon esprit. J’avais vu une fois un corps humain brulé et ce n’était pas une expérience très plaisante – surtout l’odeur.

— Les Français ont demandé expressément après moi ? Et bien il va falloir que vous pensiez à m’augmenter sinon je vais les laisser me débaucher. Il paraît que le vin là-bas est délicieux.

— Ce n’est pas le moment de plaisanter, MacFusty ! La situation est grave, gronda mon chef. Il y a déjà eu quelques morts et blessés !


Sagement, je serrais les dents, après m’être excusé dans un souffle, plutôt que de répondre une nouvelle idiotie – un exploit pour ceux qui me connaissaient. Mais j’avais pour excuse l’inquiétude de ce qui venait de me tomber sur le coin du nez. Je n’étais pas seulement inquiète, refaire face à des dragons était une perspective des plus excitante même si je me doutais bien que je serais l’une des seules à le ressentir. Hopkins finit par poser la question de sa présence et la réponse de mon supérieur aggrava encore la situation.

— Lâcher des Magyars dans la nature sans surveillance ! Qui pourrait avoir une idée aussi stupide et dangereuse ? commençais-je avant de rajouter en levant les mains. Ouais, c’est bon, j’ai mon idée.

Mais les mangemorts seraient-ils assez crétins pour lâcher sur des moldues des dragons ? Sans doute encore une question stupide dès qu’il fallait causer des soucis en ce moment s’était signée. Bon il y avait toujours une chance pour que ce soit un accident ou juste un comportement incompréhensible des dragons, mais je ne parierais pas un galion là dessus – surtout si c’est l’un des miens.

— D’accord, du coup il faut qu’on s’occupe des Dragons et ensuite qu’on découvre qui a décidé d’utiliser ces innocentes créatures.

— Non, il n’est pas question que vous vous lanciez à la chasse aux mangemorts MacFusty !

— Mais…

— Il n’y a pas de mais ! Votre boulot c’est de vous occuper des dragons, pas plus. Vous n’êtes pas une auror.

Je croisais les bras sur ma poitrine, les lèvres pincées et les dents serrées. Mon supérieur m’agaçait quand il faisait ce genre de chose.  J’allais rajouter une réplique cinglante quand il reprit la parole, me coupant dans mon élan.

— C’est aussi pour ça que j’aimerais que vous accompagniez ma subordonnée, Hopkins. En temps normal, mes hommes se suffisent à eux même, mais je crains le pire cette fois-ci.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Date d'inscription : 03/01/2018
Cursus/Métier : Consultant pour le ministère de la justice / Ancien Auror
Localisation : Dans son appartement
Humeur : Changeante


Je suis le Fondateur et un Membre de l'Ordre du Phénix
http://half-blood-rp.forumactif.org/t2429-le-savoir-c-est-le-pouvoir http://half-blood-rp.forumactif.org/t2456-le-carnet-d-enquete-de-malphas

Re: Un problème de dragon ! [Pv:Moira] écrit 15.02.18 18:21

Un problème de dragon !
attention ça brûle !

J’étais vraiment sceptique sur la situation. Je persistai à me dire que je n’étais pas l’homme de la situation si on prend en compte le fait qu’il y avait des dragons même si je sais très bien que je dois être là pour protéger Mme MacFusty qui allait s’occuper des dragons. Je n’avais par contre pas le nombre de personne pouvant se trouver mêlé à cette situation et je n’aime pas travailler sans être au clair. Malheureusement, il semble que Kowalski n’en sache pas plus. MacFusty commença à interroger son supérieur sur la situation et à échanger autour de celle-ci. J’écoutais avec attention les propos de la demoiselle afin de commencer à cerner sa personnalité. J’aime savoir avec qui je travaille. Avoir la main mise sur les informations est toujours quelque chose d’important voir d’essentiel. J’aurai aimé avoir plus de temps afin de me renseigner sur la situation, mais je sais que nous allons partir sur le champ. Kowalski m’adressa une dernière parole pour justifier mon renfort sur cette histoire.

« Ne vous inquiétez pas Kowalski, je vous laisse juste avec Mme MacFusty afin de mettre au clair sur les derniers points de la mission. Je vais juste préparer quelques affaires. »

Me tournant vers ma future collaboratrice.

« Je vous propose qu’on se retrouve d’ici une demi-heure devant la statue du Hall. »

M’échappant du bureau, je fonçais à travers les couloirs afin de rejoindre au plus vite mon bureau. Fermant celle-ci à clef, je pris deux secondes afin de réfléchir aux risques et à comment les éviter. Le premier avantage était que nous étions peu sur le coup, ainsi les mangemorts qui sont au ministère ne doivent pas savoir que je vais être sur le coup. Je vais devoir être prudent dans mes actions si je veux pouvoir protéger MacFusty. Etant bien au fait sur les risques, je pris mon couteau d’argent que je glissais dans son étui, ma baguette était rangée dans son fourreau, j’étais fin prêt. Je troquais ma veste de costard pour une veste en jeans. Il fallait que je puisse faire des mouvements amples sans être handicapé par mes vêtements. Une fois prêt, je pris la direction de la fameuse statue.
J’arrivais avec un peu d’avance et MacFusty n’était pas encore sur place. J’observais les alentours afin de décerner des regards suspects. Les choses sérieuses allaient commencées.


PS : J'ai fait un peu plus court afin de te laisser la main sur l'arrivée sur le lieu de l'action.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



- Contenu sponsorisé -
Je suis

Re: Un problème de dragon ! [Pv:Moira] écrit

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» How train your dragon
» Les mailles brunies du Rohan - problème de traduction
» [problème] fraps et adobe ne marche pas ensemble, normal ?
» Problème Ripway
» [Jeu Vidéo]Dragon Age Origin


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Half-Blood :: La Poudre de Cheminette :: Le Reste du monde-