Bienvenue à toi sorcier ou moldu ! Notre histoire débute en 1980, juste après la naissance du jeune Harry Potter. Peter Pettigrew a été arrêté, ainsi il ne vendra jamais les Potter à Voldemort. Nous sommes un forum immersif et évolutif où les joueurs ont un réel rôle dans l’avancement des intrigues.Afin de vous aider à mieux cerner le forum, nous vous avons concoctés un petit guide pour vous orienter sur le forum. L’équipe vous souhaite un bon séjour sur le forum.
Les Liens importants

Merci à tous pour votre soutien sur le forum. Vous pouvez continuer à nous aider en nous laissant un petit mot gentil sur nos publicités de Bazzart et de PRD. Le forum est la propriété du staff et celui-ci est optimisé pour Google Chrome.
Nos Top-sites : #1 #2 #3

Demande de Rp

La Loterie Rp

Les Quêtes

Event Rp

Event Hors-Rp



Le savoir c'est le pouvoir
le Fondateur et un Membre de l'Ordre du Phénix
a rédigé Le savoir c'est le pouvoir
avatar
Date d'inscription : 03/01/2018
Cursus/Métier : Consultant pour le ministère de la justice / Ancien Auror
Localisation : Dans son appartement
Humeur : Changeante

Je suis le Fondateur et un Membre de l'Ordre du Phénix
http://half-blood-rp.forumactif.org/t2429-le-savoir-c-est-le-pouvoir http://half-blood-rp.forumactif.org/t2456-le-carnet-d-enquete-de-malphas
écrit le 17.01.18 14:27
Malphas Hopkins, 38 ans
Feat James McAvoy


Mon identité :

Je me nomme Malphas Hopkins et j'ai actuellement 38 ans. J'ai vu le jour dans la charmante ville de Bristol, le 27 septembre. Mon père étant un sang-mêlé et ma mère une sang-mêlé, je suis donc un sang-mêlé. Je suis actuellement consultant pour le ministère de la justice. Ma baguette est en bois de pin et son cœur est une plume d'hippogriffe. Je suis un membre de l'ordre.

Quels sont tes positionnements actuels :

Que penses-tu des mangemorts et des idéaux de Voldemort ? Les mangemorts, qu’en dire ? Je les connais très bien car une bonne partie était des condisciples lors de mes études à Poudlard et je peux vous dire avec certitude qu’à l’époque c’était loin d’être des flèches. Je me moque, mais ayant toujours eu une certaine rancune envers les Serpentards, j’ai toujours fait ce que je pouvais afin de leur pourrir la vie. La montée en puissance de Voldemort ne m’a pas étonné, il était déjà surveiller par le professeur Dumbledore et le ministère pour ses pratiques borderline. Voir une bande de paumé avide de pouvoir le rejoindre était encore une fois quelque chose de prévisible. Le pouvoir est quelque chose d’intéressant, mais ce n’est pas quelque chose qui m’intéresse.

Aujourd’hui, j’affronte régulièrement des mangemorts en prenant soin de cacher mon identité. Je peux les faire tomber comme des mouches, mais je ne m’attaquerai pas au seigneur des ténèbres seul. Il est connu pour être assez puissant et le suicide n’est pas dans mes prérogatives. Si je devais conclure sur un avis final par rapport au mangemort, je dirai que c’est une bande de dégénérés et de timbrés, mais qu’ils ne sont pas trop mauvais avec une baguette en main. N’essayez pas de leur tenir une conversation ça serait compliquée. Voldemort par contre est un sacré morceau qui ne sera pas facile à faire tomber. Je pense qu’un vieux croche-patte ne marchera pas.


Comment te positionnes-tu par rapport au ministère ? Vous demandez quel avis peut avoir un « membre » du ministère  du glorieux et tout puissant ministère. Je vous avouerai que je suis très sceptique. Regardez le célèbre Barty Croupton combattant les mangemorts avec hargne et vigueur. Il autorisa même de les tuer à vue. Je vous avouerai que le meurtre n’a jamais été une grande passion. Torturer un peu pourquoi pas, il faut bien récupérer des informations, mais tuer. C’est peut-être à partir de ce moment que j’ai commencé à me prendre la tête avec. Je suis certain que de nombreuses bévues ont été commises à cause de ces directives. Si tu as des doutes, mais aucune preuve alors tu retiens ta baguette. C’est moi qu’on a traité de franc-tireur et de cavalier seul. Ce n’est pas pour cela que j’ai forcément un avis super noir envers le ministère. Il y a d’excellents sorciers qui y travaillent, mais les dirigeants sont loin d’être des lumières.  Je ne râle pas car ils m’ont gardé en consultant au cas où ils auraient besoin d’un sorcier sachant réellement se battre sans forcément faire n’importe quoi.

Quel est ton avis sur l'ordre du Phénix ? On s’attaque à quelque chose de délicat. Vous prenez une bande de jeune allant de 20 à 30 ans pour la plupart. Leur expérience du combat est souvent assez restreinte et ils combattant souvent en sous-effectif. En regardant comme ça, je peux vous assurer qu’aller insulter Voldemort et de lui demander c’est qui son dermatologue est aussi risqué. Il faut ensuite prendre en compte que c’est Dumbledore qui s’occupe de gérer l’organisation donc on a un chef compétent. Il sait ce qu’il fait et il prend en compte les risques possibles. Cela reste malgré tout extrêmement dangereux, mais quand on prend le temps de connaitre ses membres. On voit qu’ils ont tous quelque chose à défendre et c’est pour cela qu’ils se battent avec autant de force. Ils ne veulent pas perdre des êtres qui leurs sont proches parce que le ministère est incapable de défendre sa population. Ils sont comme une lueur d’espoir pour un monde où le chaos et la peur règnent en maître incontesté. Sans eux, le monde est voué à tomber sous la coupe de Voldemort. C’est pas pour rien que j’ai rejoint cette bande de suicidaire.


Comment est ta vie aujourd'hui ?

Mon Enfance & Poudlard Ϟ Mon histoire n’est pas forcément quelque chose de très passionnant. Ne vous attendez pas à des exploits surpassant le commun des mortels. J’ai vu le jour dans la charmante ville de Bristol dans une famille de sorcier des plus communes. Mon père travaillait au ministère au magenmagot et ma mère en tant que secrétaire dans le département de la justice. Dès mon plus jeune âge, j’ai montré des talents importants pour les sorts et rapidement mes parents m’ont appris les règles élémentaires du secret magique. Rapidement je fus rejoins par un petit frère un peu moins doué. Nos parents nous donnèrent de grandes valeurs. Que je respecte aujourd’hui avec force. J’ai toujours été quelqu’un de droit par rapport aux autres, mais mon sentiment de justice a toujours été exacerbé. Cela m’a porté du tort de nombreuses fois, mais  j’ai toujours su m’en sortir.

Mon passage à Poudlard a été plus ou moins remarqué. J’étais un excellent élève dans la plupart des matières. Ma devise, le savoir c’est le pouvoir, est née à cette époque. Je suis allé à Serdaigle où j’ai pu m’épanouir en échangeant régulièrement avec mes camarades. L’être n’est pas fait pour être seul et l’information a le besoin de circuler afin de s’enrichir. L’échange est la meilleure invention de l’homme. J’ai appris à gérer les informations et à les récupérer pour des moindres couts. Cela allait devenir une de mes plus grandes forces lors de mon entrée au ministère.
Les Années passèrent et je montrais une nette disponibilité pour l’ensemble des arts de la baguette. Très bon duelliste, je m’illustrais durant les séances du club de duel. Je fus nommé Préfet de ma maison durant ma 5ème année, je pus de nouveau m’illustrer, mais aussi chercher des problèmes aux serpentards que je n’avais jamais pu voir en peinture. Il me suffisait de leur tendre de beaux pièges et ils sautaient à pieds joints dedans. Mon homologue féminin ne cessait de me sermonner en prétextant que je gâchais mon temps avec ces enfantillages. Malgré cela, je prenais un certain plaisir à les chercher, mais je me calmais durant mes deux dernières années. Après de nombreuses réussites, je devins préfet-en-chef.
Je commençais alors à prendre des contacts pour les années à venir en échangeant régulièrement avec plusieurs des plus grands noms de la magie contemporaine.  Mes professeurs ainsi que le professeur Dumbledore en personne me conseillèrent de me tourner vers le métier d’Auror car mes talents pourraient aider à protéger le monde sorcier. Suivant leurs conseils, je pris contact avec de nombreux aurors afin de me renseigner. Une fois mon cursus terminé, je décidais de partir quelques années afin de découvrir le monde.

Apprentissage de la vie Ϟ 5 ans s’écoulèrent durant lesquels, je fis mon voyage initiatique à travers le monde. Je conservais un contact avec l’ensemble de mes correspondants afin de m’assurer une bonne place au ministère de la justice lorsque je rentrerai en Angleterre. Pendant ces années, j’ai fait de nombreuses connaissances et j’ai perfectionné mon art magique et mon savoir. Mon passage sur l’archipel du japon a été très intéressant car le contact des sorciers japonais m’a enseigné des valeurs supplémentaires, mais aussi des moyens plus subtils pour obtenir des informations.

Le meilleur moyen que j’ai appris durant cette période et que j’ai perfectionné par la suite est l’art de la legilimancie. Les japonais sont très forts pour l’art de lire dans les pensées et de l’art de voyance. Autant le second ne m’intéressait pas du tout autant le premier m’intriguait au plus haut point. J’ai donc rencontré un grand maitre dans cet art afin d’obtenir son enseignement. J’ai dû me plier à un ensemble de pratiques propre au pays et cela n’a pas forcément été facile. Le plus compliqué était la patience.  Le moindre sorcier me connaissant aujourd’hui, peut vous dire que je suis quelqu’un qui sait attendre le bon moment. Malheureusement, c’est quelque chose que j’ai dû apprendre car j’étais loin d’être le même durant cette époque.
Malgré tout, j’ai réussi à atteindre le cœur du maître pour qu’il accepte de m’enseigner son art. Avant cela, il a sondé mon esprit afin d’être certain de son choix. Ce n’était pas quelque chose d’agréable, le moindre de mes souvenirs a été passé au crible. Il m’a mis en garde envers mon désir de savoir car celui-ci pourrait un jour me porter préjudice. Suite à cela, je mis plusieurs mois avant de commencer à réussir à utiliser la legilimancie. Quittant mon maître, je savais que j’étais loin de maitriser cette discipline. Je voyageais alors pendant encore quelques temps où je m’exerçai au sort de l’amnésie. Malgré ces concessions pour ces différentes pratiques, je n’avais perdu en rien mon habilité dans l’usage de sortilège. J’étais maintenant prêt pour rejoindre les Aurors.

La Vie d'un Auror Ϟ Je venais à peine de revenir de mon voyage que je postulais afin de devenir Auror. J’avais déjà eu quelques pistonnages de la part de contact et je pus rencontrer le directeur du ministère de la justice Barty Croupton. Celui-ci semblait intrigué par mon curriculum entre mes notes aux ASPIC ainsi que l’expérience engrangé durant mon road trip. Il fut aussi étonné par mon usage de la legilimancie en raison de mon jeune âge. Je lui expliquais avoir passé quasiment une année entière afin de pouvoir atteindre cette maitrise. Cela n’est pas le fruit du talent, mais du travail. Sans grandes surprises, je fus engagé et on me plaça dans une équipe avec plusieurs vétérans afin que je fasse mes armes. Mes nouveaux collègues étaient sympathiques et ils m’aidèrent à apprendre le métier. J’étais bon élève, mais déjà je commençai à me démarquer par mon attitude légèrement tête brulé.
Les années passèrent et la guerre ne se calmait pas. Mon tempérament et ma différence d’opinion avec Barty étaient connus de tous, mais il avait besoin de mon talent et de mes compétences plus que tout. Je fus ainsi nommé chef de brigade peu avant mes trente ans. C’est un fait assez rare, d’être aussi vite haut gradé, mais l’époque était ainsi faite. Je prenais à cœur la sécurité de mes hommes, mais je ne voulais pas m’abaisser à éliminer sans réfléchir le moindre des mangemorts que je croisais. Il y avait toujours le risque de tomber sur une personne manipulée par le seigneur des ténèbres. C’est ainsi que je ramenai sans cesse un nombre important de prisonniers qui étaient interrogés par nos services. Cela nous permettait d’obtenir des informations sur les agissements de l’autre camp. Parfois, je croisais la route de membre de l’ordre, j’avais pour ordre de les arrêter à vue, mais je ne suivais jamais cet ordre prétextant qu’ils étaient très doués pour s’enfuir. Barty me suspectait et je fus plusieurs fois convoqués dans son bureau afin d’aborder ces histoires. Je lui répétais ce que j’avais mis dans mes rapports.

C’est dans cette même période que je rencontrai Albus Dumbledore, il voulait me parler de l’ordre. Il avait eu vent du fait que je laissais toujours ces membres fuirent et il m’en demanda la raison. Connaissant la grandeur du personnage, je me voyais mal avisé de lui mentir. Il me transperça de son regard derrière ces lunettes en demi-lune. Il voulait jauger la personne que j’étais devenu après toutes ces années. Après plusieurs minutes de silence, il me proposa de rejoindre l’ordre. Je ne savais quoi dire. Cela ne m’étonnait pas que cet homme en fasse partie. Il a toujours désapprouvé les méthodes expéditives de Croupton et du ministère en général. Je ne me sentais pas l’âme d’un combattant de la justice de l’ombre, c’est sur ce sentiment que je déclinai sa proposition. Il me précisa que sa proposition resterait disponible tant que je souhaiterai défendre le monde magique. Le remerciant, je prenais congé.

La fin du ministère, le début de l'ordre Ϟ Plusieurs mois passèrent depuis mon entretien avec le professeur Dumbledore. Sa proposition me trottait dans la tête, mais je me voyais mal jouer un double rôle. Je préférai m’impliquer dans mes fonctions de chef de brigade et de continuer à poursuivre les mangemorts. Malheureusement, j’allais vite changer d’avis. Cela s’est passé durant une mission assez risquée où Barty avait décidé de m’envoyer en raison de ma grande expérience.
Je partais avec mon équipe afin de nous rendre sur les lieux où nous devions trouver un rassemblement de mangemorts. Ce n’était pas les proches du seigneur des ténèbres, mais ils allaient être nombreux.  Sans que je puisse comprendre, nous étions attendus. Une taupe se trouvait dans nos services et je n’avais rien vu. Le combat commença, nous étions désavantagés, mais en coordonnant mon équipe nous réussîmes à résister. Une seconde équipe nous rejoignait sous les ordres du bras-droit de Croupton. En raison de la situation, celui-ci ordonne d’attaquer pour tuer ce que j’avais interdit à ma propre équipe. Je me tournais alors vers celui-ci afin de lui demander l’origine de cette folie. Connaissant ma manière de pensée, celui-ci décida de me relever de mes fonctions. N’appréciant pas cela et sous l’impulsion de la colère, je levais ma baguette pour le neutraliser, mais son équipe m’avait déjà neutralisé sans que je puisse rien faire. La colère m’avait rendu aveugle. La suite n’a pas été très glorieuse. Barty n’apprécia pas que je veuille me dresser contre son homme de main. Il ordonna ma radiation, mais en raison de la situation il pourrait à avoir besoin de mes talents. Il décida à contrecœur de me laisser être consultant et de participer aux missions où mes talents pourraient être nécessaires, mais plus jamais je ne dirigerai d’équipes.  
Ainsi se termina ma carrière d’Auror. Cela fut comme un déclic. Je savais ce que je devais faire et comment j’allais le faire. J’avais réussi à obtenir le rapport sur les mangemorts décédés et il avait été prouvé plus tard que certains étaient de simples sorciers sous le sortilège de l’Imperium.  Des vies innocentes qui auraient pu être épargnées ! J’avais eu raison, je n’avais aucun regret. C’est ainsi que je repris contact avec Dumbledore et que je devins un membre de l’ordre du Phénix.
Cela fait maintenant plusieurs années que j’ai rejoint l’ordre devenant un membre de confiance et sur lequel les nouveaux membres peuvent s’appuyer. Je ne laisserai plus des innocents mourir sans rien faire.



Qui es-tu ?

Je m'appelle Gaëtan et je suis un très grand fan d'harry potter depuis plus de 18 ans.
J'ai dévoré les livres, les films et j'adore rp dans cette univers. Je suis un gros joueur de Magic the gathering à côté et j'adore lire que ce soit BD, Manga, Roman ou encore Comics.


Ton avis sur le forum ?

J'ai bien travaillé xD.


Un mot sur ton personnage ?

Malphas est un personnage droit, mais qui cache de nombreuses parts d'ombres. Il n'aime pas tuer par contre, il n'hésitera pas à utiliser des moyens exotiques pour arriver à ses fins.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « Dans la vie, c'est savoir qui rime avec pouvoir. »
» Le savoir c'est le pouvoir
» Les expressions et vocabulaire à savoir par votre perso
» Les magistrats du Parquet, membres du pouvoir exécutif ?
» Les femmes noires au pouvoir ...


Half-Blood :: Le Quai 9 3/4 :: Le choixpeau magique :: Les dossiers acceptés